Entradas populares

Poemas en francés (Poème en francais)


Les feuilles tombent et tombent


Les feuilles tombent et tombent



On fuyant mises en désordre
Les peupliers se déshabillent
Dans plusieurs nuances de jaunes
Et le vent amène dans son dos le chant de ma guitare
Une chanson de fée oubliée.
Sans éclat et sans amarres.

Et le feuilles changent et changent
Dans un rêve de nostalgie
Je cherche à changer mes peines
sans magie et sorcellerie
Le vent turbulent ne pense pas à ma traversée
Je viens depuis très loin
ont cherchent seulement une joie

Et viendraient d’ autres automne
ont rêvant mordre le soir
Et naîtront de nouvelles feuilles
dans mon âme et en dans ton âme
Et pousseront en silence en regardant le ciel qui brûle
Et voleront avec le vent en écoutant la cigale.

J'adore marcher sur les feuilles
qui agonisent dans mon âme
Et sentir comme il termine un cycle dans la vie
Il n’y a plus silence dans l’automne
Avec la brise qui m'appelle
Avec tes yeux qui me cherchent
Et s'embrouillent dans mes branches






J'imagine
J'imagine
                 Que tu marches dans les ombres

Que tu t'habilles de fantôme, tout Noir
Que tu t'approches en silence, pas à pas
Je tremblerai comme le vent devant tes marchées


Et par un de tes baisers
Je mourrai
Par Dieu, qui est vrai


J'imagine
Que tu me cherches depuis toujours
Qu’il y a une bal, en apogée et c’est ma fête
Nouvelle année pleine d'emotios
Pleins de folies, la nuit et moi
Pour danse avec toi
Je ferais n'importe quoi

Et par un de tes baisers
Je mourrai
Par Dieu, qui est vrai


J'imagine
Que je te trouve tout à coup
Dans un bar, dans un port, au Moyen Orient
Une nuit de déguisement et du cognac
Et tu me suis parce que tu sais qu’il est ma chance


Et par un de tes baisers
Je mourrai
Par  Dieu qui est vrai


Edmée Cobo Giancáspero
Código: 1201290989030
www.safecreative.org


Amour, je t'aime

Explosent cent volcans
Et brille le monde entier
La terre est enchantée
M'appelle depuis le feu?
Mon corps éclate en flammes
Est une sorcellerie?

Il tremble dans le sud
Peut-être est tort à moi?
C'est tout un grand mystère
Le vent, la pluie, le hasard

Amour, je t'aime encore
C’est une toile d'araignée, de fureur et fleurs de lys
C'est une liqueur violente, raison dans la folie
Que late a rouge ardent
Qui brûle à mille par heure

Ay Dieu, comme j’aime
Être âme
être comète
et conquérir le ciel



© Edmée Cobo Giancáspero
Código: 1102198533144
Registro de propiedad intelectual
www.safecreative.org




Quand tu ne m'auras pas, quand je serai déjà parti
Quand je serai dans tes bras juste un rêve perdu
Quand je serai un souvenir lointain et abattu
Quand la flamme s'etaint et toi te déclare vaincu


Et tristement je dorme dans ma nuit la plus froide
Et tristement je nage dans la mer de l'oubli
Et voyage dans les ténèbres en quête d'une d'une autre vie
Et trouve le grand silence de la fin du chemin


Tu chercheras dans les ombres, tu chercheras sans sens
Tu crieras mon nom, mon nom et mon prénom
Il n'y aura pas déjà de réponse, juste un écho d'oubli
Il n'y aura pas déjà de moineaux qui tremblent de froid


Lorsque le soleil et le bois n'illuminez pas ni ils couvrent
Tu sentiras que je suis parti, sans des pleurs ni gémissement
Un bouquet d'oeillets te diront que je suis déjà parti
Et aucune étoile te parlera à l'oreille


je me résiste à mourir, je me résiste à l'oubli
je me résiste à comprendre que la vie termine
Et qu'il existe la mort et il est part de la vie
Parceça fait mal la mort, parce que ça fait mal la vie


Je le jure, je le jure, que j'y reviendrai des ombres
Tu sentiras que je existe, tu sentiras que je vis
Tu sentiras qu'il n'est pas vrai, que rien n'est perdu
Tu sentiras que tu m'aimes, bien que je sois déjà parti



Edmée Cobo Giancáspero
Código: 1201290989078
www.safecreative.org

No hay comentarios:

Publicar un comentario